Les parfums insèrent en nous le profond de nos âmes. Ils les constituent aussi, s’y cachent, ressurgissent quand nous ne les attendons pas.

Philippe Claudel

L’aromachologie

L’aromachologie est la science qui étudie les phénomènes liés aux odeurs et plus particulièrement l’influence des odeurs sur le comportement.

Selon, les fragrances jouent un rôle sur notre psychisme, elles peuvent influer sur nos humeurs et notre comportement.

En effet, l’odorat est le seul de nos cinq sens qui accède directement à notre inconscient en passant par le système limbique qui est le siège de nos émotions. C’est également dans cette partie du cerveau que se forme la mémoire, d’où l’émergence de souvenirs au contact de certaines odeurs.

Notre cerveau analyse ensuite les différentes informations véhiculées par les odeurs que nous respirons ce qui déclenche par la suite des réactions physiologiques et une réponse positive de plaisir ou négative de dégoût. L’odeur peut donc déclenche un comportement mais aussi une réaction spécifique sur notre organisme et nos facultés intellectuelles.

L’olfactothérapie

L’olfactothérapie, est une thérapie psycho-énergétique qui découle directement de l’aromachologie. Créé par Gilles Fournil en 1992, cette thérapie consiste à aider le patient à trouver et pacifier les nœuds du passé qui encombrent son présent grâce aux odeurs et à la vibration des huiles essentielles. L’Olfactothérapie assiste aussi efficacement toute personne désireuse de mieux connaître son fonctionnement, les potentiels et les limites de ses croyances.  Enfin, et surtout, elle offre des clés pour être plus en Paix avec soi-même et avec le monde, en donnant du Sens à l’existence

Le patient est invité à vivre pleinement les émotions liées à une odeur, qu’elles soient positives ou négatives. Une fois les émotions identifiées, l’olfactothérapeute peut passer à la phase de relaxation et de respiration, comme le ferait un hypnothérapeute.

Ainsi, il peut déterminer la cause profonde de la dépendance et y associer l’odeur appropriée. Le patient peut alors repartir de la séance avec sa fiole « remède » contenant l’odeur qu’il pourra respirer à chaque fois qu’il en ressentira le besoin et jusqu’à ce qu’il soit totalement débarrassé de sa dépendance ou de son traumas.

L’olfactocoaching

La force de l’Olfactocoaching s’appuie sur la combinaison des propriétés de l’odorat, des vertus des huiles essentielles sélectionnées ainsi que du langage corporel au travers des ressentis exprimés.

Les 24 huiles essentielles utilisées dans la méthode sont des huiles archétypales connues avec des correspondances précises sur la psyché et des résonances sur le corps.

Dans le cadre des séances d’Olfactocoaching, les personnes sont invitées à sentir des odeurs ciblées et à exprimer ce qu’elles ressentent.

L’Olfactocoach va utiliser ces ressentis pour accompagner les personnes vers plus de conscience et de cohérence en direction de leur projet.

La façon dont les personnes abordent les odeurs donne à l’Olfactocoach une grille de lecture dont la restitution respectueuse aide à se révéler et à se découvrir

Pour en savoir plus sur l’olfactothérapie ou l’olfactocoaching, je vous invite à consulter ce site.

L’utilisation olfactive des huiles essentielles est selon moi nécessaire pour se reconnecter à son inconscient, retrouver l’équilibre émotionnel et se sentir en harmonie mentalement et physiquement. C’est donc tout naturellement que je me suis formée aux techniques d’olfactothérapie et olfactocoaching, auprès de Gilles Fournil et Elisabeth Molina, afin de pouvoir en proposer les bénéfices dans mon accompagnement.