7 ressources pour augmenter sa résilience au travail

Les changements et la complexité actuelle de l’environnement de travail implique pour certains : stress, dépression, anxiété et épuisement.

Ce stress influe sur votre productivité. En effet, il vous pousse parfois à commettre des erreurs ou à vous mettre en danger. Il nuit à votre créativité et vous empêche de vous épanouir pleinement dans votre activité professionnelle.

En faisant preuve de résilience vous pourriez davantage faire face au stress et même le voir de façon positive. 

Comme vous allez le découvrir tout au long de cet article, la résilience est l’une des clés de la réussite au travail.

 « Quand on a tout perdu, par définition, on a plus rien à perdre. C’est donc le meilleur moment pour oser des choses et innover. »

Patricia Acensi-Ferré

Qu’est-ce que la résilience au travail ?

Le monde du travail est aujourd’hui accéléré, numérisé et interdépendant. Peu importe votre emploi ou votre entreprise, il y a de fortes chances que vous essayez de faire plus avec moins, que vous tentiez de répondre à plus de clients exigeants, de résoudre des problèmes complexes et  de rester compétant dans un marché qui ne cesse d’évoluer ; tout en gardant un équilibre avec votre vie personnelle. 

Comment relever ces défis professionnels ? Comment s’adapter tout en restant physiquement et mentalement en bonne santé ? L’une des réponses fréquemment apportée est la résilience.

Cette nouvelle ère du travail fait de la résilience un attribut essentiel.

La définition de la résilience appliquée au monde du travail diffère légèrement de celle employée au quotidien. Elle s’attarde davantage sur la gestion et l’épanouissement dans les défis professionnels.

Les directions veulent des employés et des équipes qui peuvent gérer les défis du travail lui-même, que ce soit les difficultés émotionnelles, la charge de travail ou les risques physiques et psychologiques. Ils recherchent des gens capables de gérer l’incertitude, de s’adapter et de croître en cas de revers. Idéalement, ces employés sont également proactifs et anticipent les besoins futurs de l’entreprise. Ils sont suffisamment agiles pour les anticiper et les mettre en œuvre – qu’il s’agisse de concevoir de nouveaux systèmes ou produits ou de réaffecter les ressources pour répondre aux demandes externes ou internes changeantes.

D’un autre côté, les employés eux-mêmes veulent profiter de leur travail et se sentir productifs. Après tout, ils y passent en moyenne 1737 heures par an.

Ainsi, dans cet article nous utiliserons la définition suivante de la résilience personnelle au travail : « Capacité de gérer le stress quotidien du travail tout en restant en bonne santé, en s’adaptant et en apprenant des revers et en se préparant aux défis futurs de façon proactive. »

Quels sont les bénéfices de la résilience au travail ?

Les bénéfices de la résilience au travail sont nombreux :

  • Rester motiver
  • Améliorer la communication entre les collègues
  • Réduire l’anxiété et le stress au travail
  • Se sentir plus positifs
  • Etre moins vulnérables à l’épuisement professionnel
  • Etre plus productifs
  • Établir des attentes réalistes
  • Mieux gérer son temps
  • Etre plus serviable et empathique

Comment développer sa résilience au travail ?

Le “R@W Individual model,” aussi connu sous le nom  « Sustain 7 », identifie 7 ressources sur lesquelles travailler pour augmenter sa résilience au travail. En effet, les neurosciences nous expliquent que plus nous avons de ressources, plus nous sommes capables d’affronter les difficultés qui nous arrivent.

Voici donc les 7 ressources sur lesquelles vous fixer des objectifs pour améliorer votre résilience au travail :

  • L’énergie : investir dans sa santé physique. Votre niveau d’énergie a un impact sur votre bien-être et votre performance. Il est donc primordial de faire attention à votre hygiène de vie à savoir, votre alimentation, exercice physique, sommeil. Le manque de sommeil impacte directement vos performances professionnelles.  En effet un manque de sommeil important peut engendrer dans certains cas une dépression. A contrario, un sommeil profond, des exercices physiques répétés réduisent le stress et augmentent les capacités du cortex-pre-fontal. (J’accorde une grande importance à la première séance de coaching qui permet justement de faire le point sur votre niveau de bien-être global et qui prend en compte ces différents aspects.)

A quel point prenez-vous soin de votre santé et de votre bien-être physique ? Quels sont vos objectifs à ce niveau ?

  • Les soins personnels : établir de nouvelles habitudes. Développez des routines quotidiennes pour acquérir des automatismes et vous n’aurez plus à y penser. Vous ne pouvez pas être résilients au travail sans être au fait de votre pression et de vos priorités quotidiennes. Un aspect clé de la résilience au travail est d’avoir des moyens efficaces de gérer les défis quotidiens. Il s’agit aussi de s’assurer que les demandes de travail ne compromettent pas trop votre vie familiale. Les soins personnels consistent à investir dans des activités de détente, de récupération et de « réinitialisation » pendant la journée et après les heures de travail. Il s’agit aussi de maintenir des limites pour que le travail n’empiète pas trop sur d’autres aspects de votre vie. Trouvez des activités qui vous permettent de déconnecter du travail et de la pression, de recharger vos batteries et de vous mettre en mouvement est utile. Vous pouvez également penser à la méditation et à la pleine conscience. Afin d’avoir du temps libre pour vous, il est d’abord primordiale d’avoir une bonne gestion de la charge de travail qui vous incombe, d’établir vos priorités, de planifier et de savoir déléguer quand cela est nécessaire.

Quelles routines avez-vous mises en place pour rester organisé ? Quelles activités avez-vous en dehors du travail ?

  • L’adaptabilité : Garder une vision et rester positif. A l’heure actuelle, peu d’emplois sont statiques ; en réalité, il faut toujours s’adapter aux tâches, aux collègues, à l’organisation…L’adaptabilité est donc nécessaire pour faire face à tous ces changements de façon sereine. L’optimisme aussi favorise la résilience. La résilience c’est savoir gérer ses  humeurs et lâcher prise de ce qui ne peut pas être influencé pour prêter attention à ce qu’il est possible de changer.

Dans quelle mesure faites-vous preuve d’optimisme et de souplesse lorsque le travail est difficile, dynamique et imprévisible ?

  • Le but : croire en ce que vous faites. Le but et le sentiment d’appartenance favorisent l’engagement, la performance et le bien-être. Si vous croyez en ce que vous faites, si votre travail est une passion, si vous vous sentez connecté à votre entreprise, alors vous serez plus résilient. Vous pouvez tester cela sur vous-même en vous demandant si vous considérez votre travail comme un emploi ou bien une vocation ? Evidemment, tout le monde n’a pas le privilège de faire un métier qu’il affectionne particulièrement. Il est tout de même possible de donner du sens à son travail, et d’y voir une certaine utilité.

Dans quelle mesure êtes-vous connecté à votre entreprise ? Pourquoi allez-vous travailler chaque jour ? Avez-vous trouvé votre « pourquoi » ?

  • Le réseau : créer une équipe. Nous avons tous besoin de nous sentir connectés aux autres et d’avoir de relations avec des personnes qui nous soutiennent et nous apprécient.  Les relations sociales positives agissent sur notre cerveau, nos humeurs et diminuent notre état de stress.

Avez-vous le soutien nécessaire dont vous avez besoin dans votre vie ? Vous sentez-vous accompagné et aimé au quotidien ?

  • L’authenticité : Trouver un travail en accord avec vos forces personnelles de caractère et vos croyances. Cette ressource implique que vous ayez déjà une connaissance de vous-même assez importante (Quelle sont vos forces, vos valeurs, vos croyances ? Si vous n’êtes pas encore au clair avec cela, n’hésitez pas à me contacter afin que lors d’une séance de coaching nous puissions travailler sur ces points). Si votre travail n’est pas adapté à vos forces et à vos compétences, il est évident que votre bien-être et votre performance seront impactés. Il essentiel que vous passiez le plus clair de votre temps à utiliser vos forces. Si jamais votre travail vous semble vraiment difficile, comment pouvez-vous équilibrer cela avec l’utilisation de vos forces dans vos activités non professionnelles ?

Etes-vous à la recherche d’un emploi en accord avec vos valeurs et vos forces ? Pouvez-vous façonner votre emploi actuel pour mieux l’harmoniser ?

  • Soutien : promouvoir un soutien mutuel et une communication ouverte. La façon dont vous interagissez avec vos collèges influe sur votre niveau de résilience. Avoir un climat ouvert et un soutien mutuel est une grande aide. Cela signifie avoir confiance en vous, connaître vos forces mais aussi être capable de demander de l’aide lorsque vous en avez besoin. Savoir observer et apporter votre aide sans attendre qu’on vous le demande, être assez humbles pour accepter les feedbacks positifs mais aussi parfois négatifs.

Dans quelle mesure apportez-vous un soutien à vos collègues ? Vous sentez-vous, vous aussi soutenu ? Osez-vous demander de l’aide lorsque vous en avez besoin ?

Comme vous l’aurez compris, pour développer sa résilience de façon optimale, il est  nécessaire d’avoir une approche holistique.  Avoir une approche globale de son bien-être qui prend en compte les aspects cognitifs, émotionnels, physiques et l’impact sur votre vie professionnelle.

Si vous ressentez le besoin de :

  • mieux comprendre la résilience et ses bénéfices au quotidien
  • mieux affronter les défis quotidiens de votre activité professionnelle
  • voir l’échec de façon plus positive
  • développer votre capacité à rebondir après un échec
  • découvrir vos forces et vos valeurs
  • vous fixer des objectifs pour renforcer vos 7 ressources

Découvrez le programme du coaching résilience en 5 séances et n’hésitez pas à me contacter si vous avez la moindre question.

Sources et lectures complémentaires

Augmenter sa résilience au travail
author-sign

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *